Ouarzazate

Située à la rencontre des vallées de l’oued Ouarzazate et de l’oued Dadès (issus du Haut Atlas) qui forment l’oued Draa à l’aval de leur confluent, elle est le centre névralgique d’une vaste région du Sud Marocain. Ouarzazate évoque à la fois les contreforts sud du Haut Atlas et la proximité du désert.

Ses innombrables casbahs (ci-contre, la casbah Taourirt) en pisé, des montagnes et plaines arides, des vallées et oasis verdoyants, des palmeraies et des villages de terre rouge ou ocre font le charme de cette région et lui donnent son attrait touristique.

Le symbole de la ville est la casbah Taourirt qui a appartenu au Pacha El Glaoui, elle aurait été bâtie vers le milieu du XVIIIe siècle. Elle est représentée dans les nouveaux billets de 50 dirhams et jouxte la médina.

En 1928 la puissance coloniale française en fait une ville de garnison. Sur le plan militaire elle a servi de base d’aviation contre la fameuse tribu des Ait Attas qui ont combattu farouchement contre les troupes de Henri de Bournazel, (l’homme au manteau rouge, tué au Maroc en 1933), jusqu’en 1934 où le chef rebelle Assou Oubasslam se rendit aux Français pour éviter le massacre des populations retranchées dans les montagnes.

Aujourd’hui la ville de Ouarzazate est en plein essor sur les plans touristique et cinématographique. Elle est en particulier l’un des sites marocains les plus prisés par les réalisateurs de cinéma. Y ont été ainsi tournés, partiellement ou entièrement : Cent mille dollars au soleil, Lawrence d’arabie, Kundun, Gladiator, Alexandre le Grand, Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre, La Momie, Kingdom of Heaven, Babel, Banzaï, Prince of Persia : Les Sables du temps etc.

Ouarzazate possède un aéroport international et est accessible par la route depuis Marrakech (4 heures en bus, 3h30 en taxi) via le Tizi n’Tichka.

Source: wikipedia | Licence: Creative Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *